Un tour à moto?

Bienvenue à Lomé ! Capitale du Togo, un pays de l’Afrique de l’Ouest, Lomé la belle vous séduit par son charme et l’hospitalité de ses habitants. Un fait notable, c’est le nombre important de moto (pas aussi nombreux que chez nos voisins de l’Est) qui représente le moyen de déplacement le plus commun. Les taxi-motos communément appelé Zémidjan, Zem ou Z vous amènent partout à des tarifs négociables.

Avant de les emprunter, il faut prendre certaines mesures. Je vous en donne 5 (les plus importantes selon moi) pour ne pas avoir de surprises désagréables, surtout si vous n’en avez jamais pris.

1- Porter un casque

Certaines personnes pensent à tort que le casque est réservé au conducteur. Détrompez-vous ! Le passager, même si ce n’est pas obligatoire, doit porter un casque pour sa sécurité. Le mien ne me quitte jamais !

2- Avoir un pagne ou un grand foulard dans son sac (pour les femmes)

Jupe, robe, tailleur,… vous êtes toutes belle en sortant de chez vous et vous allez surement empreinter un taxi moto pour vous rendre à destination. J’espère que vous n’avez pas oublié le pagne à nouer pour être confortablement installé sur la moto sans que vos belles jambes ne soient exposées aux regards des uns et des autres. Eh oui ! C’est l’accessoire indispensable pour toute jeune femme qui se déplace à moto à Lomé. On oublie parfois mais on s’y habitue assez vite.

3- Éviter de porter les perruques (toujours pour les filles) et les hommes, évitez les casquettes

Transport à moto rime forcement avec vent. Porter une perruque relève du risque surtout si elle est mal fixée. Bonjour les surprises ! Elle va peut-être quitter le nid (votre tête ^_^) avant la destination et vous ne serez pas la première. Elles sont plus d’unes à avoir eu pareille mésaventure. En fait on ne sent pas directement que nos faux cheveux nous ont lâchés. La première impression, c’est une sensation de fraicheur que l’on ressent quand l’air doux et frais vous caresse la tête (ce n’est pas mon expérience mais un témoignage). Certaines ne sont pas assez courageuse pour ramasser leurs « cheveux » mais d’autres par contre le font sans gêne.  Pareil pour les hommes, vous pourriez arrivés à destination sans votre casquette. Il est préférable de la ranger avant de commencer le trajet à moto.

4- Porter des lunettes

Verres optiques ou pas, vous devriez porter des lunettes pour protéger vos yeux  de tout ce qui virevolte dans l’air : grains de sable, bestioles, insectes,… (Plus besoin de lunettes quand vous avez un casque)

5- Savoir négocier

Les conducteurs de taxi-moto sont de véritables négociateurs, des pros de la surenchère (pas tous quand même). Il faut être un fin négociateur pour vous entendre sur le tarif avec votre chauffeur du moment. Mais avant tout, il faut connaitre sa destination pour évaluer le cout du trajet.

 

Voilà, vous êtes maintenant prêt pour une balade à moto dans la ville de ville de Lomé. Il ne vous reste plus qu’à héler un Z. Mais comment choisir un bon taxi-moto ? Les réponses dans le prochain article.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *