Cher couturier

Je t’écris cette lettre parce que mes différents appels, messages et visites sont restés sans suite. D’aucuns pensent à tort que tu exerces ce métier parce que tu as abandonné tes études. Ils ne savent pas que ce métier fait appel à beaucoup de talent et à une grande habileté technique. Confectionner une tenue est un travail méticuleux et une passion pour celui qui décide d’en faire un métier. Le savoir-faire du couturier marque la différence entre le prêt-à-porter commercial et un travail sur-mesure fait main qui répond aux exigences du client et aux nouvelles tendances vestimentaires.

Il est vrai que tu m’as confectionné plusieurs tenues qui font l’objet d’éloges et qui t’ont valu de la clientèle. Mais ceci n’est pas l’objet de ma correspondance. J’aimerais savoir pourquoi donnes-tu de faux rendez-vous ? Pourquoi es-tu inaccessible quand vient le moment de récupérer ma tenue ? Pourquoi repousses-tu 2 ou 3 fois les rendez-vous que tu me fixes ? Pourquoi me confectionnes-tu des tenues que je n’ai pas demandées ? Pourquoi utilises-tu un autre tissu que le mien ? Pourquoi t’empresses-tu de coudre la fermeture éclair de la tenue lorsque je suis là?… Beaucoup d’interrogations auxquelles tes  collègues et toi répondez souvent : Ne te fâches pas, j’ai beaucoup de travail actuellement.

Comme bon nombre de tes collègues, tu es souvent acculé par les commandes (surtout en périodes de fête) mais tu en prends d’autres même quand tu sais que tu ne pourras pas honorer ta promesse. Il n’est pas facile de faire ce métier mais il s’avère important que tu te dotes d’un bon planning de travail afin de satisfaire ta clientèle et d’éviter tout désagrément à l’avenir.

 

Une cliente mécontente

6 réflexions au sujet de « Cher couturier »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *